À l'UMP, des groupes s'organisent pour relancer la machine à idées

Par

Alors que l'UMP implose, plusieurs initiatives se lancent pour mener la rénovation, à l’intérieur ou à l’extérieur du parti : clubs structurés derrière un candidat, groupes de travail, reconstitution de réseaux d’experts, dîners de « brainstorming ». Mediapart a rencontré les chevilles ouvrières de ces groupes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la révélation de l’affaire Bygmalion, en février, beaucoup ont échangé des messages, atterrés. « J'ai reçu de nombreux coups de fil de gens disant “Ce n’est pas possible, commençons à réfléchir, faisons table rase” », raconte Olivier Bogillot, qui fut le conseiller santé de Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Depuis, ces jeunes hauts fonctionnaires de droite se sont mis au travail. Mediapart a rencontré les chevilles ouvrières de ces groupes qui veulent mener la rénovation.