Fraudes au PS: Royal demande une plainte ou des sanctions

Par
Après avoir annoncé une déclaration solennelle en réaction à l'ouvrage évoquant les fraudes du congrès de Reims, Ségolène Royal a dévoilé, mardi 15 septembre, le nouveau visage déroutant du site internet de Désirs d'avenir, posté un message vidéo avec deux heures de retard, avant d'intervenir au journal de 20 heures de TF1 où elle a appellé la direction du PS soit à sanctionner les fraudeurs, soit à porter plainte en diffamation contre les auteurs du livre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Devant l'écran, elle tient bon, fidèle au titre de son dernier ouvrage: Une femme debout. Mais en coulisses, l'édifice de l'hyper-opposante craque de toutes parts. En choisissant de porter à nouveau le fer de la contestation interne au parti socialiste, Ségolène Royal a pris le risque de rendre visible la solitude qui l'entoure.