Des femmes roms sont séparées de leurs enfants pour avoir mendié

Elles mendiaient avec leur enfant. Arrêtées par la police, elles sont poursuivies pour «défaut de soin», autrement dit maltraitance. Entre-temps, leurs enfants ont été confiés à l'administration. En quelques jours, plusieurs femmes ont vu le piège se refermer sur elles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Elles mendiaient dans la rue avec leur enfant. Arrêtées par la police, elles ont été placées en garde à vue. Elles sont ressorties seules du commissariat, poursuivies pour «défaut de soin», autrement dit maltraitance. Entre-temps, leurs enfants ont été confiés à l'administration, sans qu'elles en soient informées et qu'elles aient la possibilité de les voir. Elles risquent sept ans d'emprisonnement et 100.000 euros d'amende.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal