A Sochaux, Peugeot provoque un désastreux carambolage

Par

Chômage en hausse, inégalités, restrictions: une violente crise sociale traverse le pays. Mediapart part à la rencontre de ceux qui la vivent au quotidien. Première étape de ce périple: la Franche-Comté, où les souffrances de l'usine Peugeot de Sochaux rejaillissent sur toute la région. Ici, les équipes de nuit vont être supprimées, 900 intérimaires poussés dehors et les 22% de prime effacés. Les ouvriers ne savent plus ni sur qui compter, ni comment se mobiliser. Entre inquiétudes, colère et résignation. Reportage et vidéo.

Cliquer notre carte "Sur la route de la crise" pour découvrir reportages et témoignages et racontez-nous ce qui a changé pour vous en laissant un message au 09 51 33 46 90 (prix d'un appel local) ou en nous envoyant un mail sur crisesociale@mediapart.fr. Nous insérerons vos témoignages aux côtés de nos reportages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A Sochaux, l'hiver est rude. Ce ne sont pas les températures négatives, la neige et le verglas qui gèlent l'atmosphère. Mais l'angoisse qui règne sur la commune. La ville tremble; la région se tait.