Bertrand Delanoë «assume et revendique» l'esplanade Ben Gourion

Par
Malgré un important dispositif policier, les manifestants pro-palestiniens se sont invités, le 15 avril dans le VIIe arrondissement, à l'inauguration de l'esplanade David Ben Gourion, fondateur de l'Etat d'Israël.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bourguiba plutôt que Arafat. A l'occasion de l'inauguration de l'esplanade David Ben Gourion, dans le VIIe arrondissement, Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Shimon Peres, le président israélien, ont préféré s'attarder sur l'ancien président tunisien plutôt que d'évoquer l'ancien leader de l'Autorité palestinienne. «Et pas parce que je suis né en Tunisie», ironise le maire socialiste, mais parce qu'il «y a là un heureux hasard». Cette nouvelle esplanade, inaugurée jeudi 15 avril, se trouve en effet non loin de celle de Habib Bourguiba, le «premier chef d'Etat arabe à avoir reconnu l'Etat d'Israël», rappelle Bertrand Delanoë, devant un portrait en noir et blanc de Ben Gourion.