Emmanuel Macron. 2 h 38 d’entretien

Par

Des frappes en Syrie aux inégalités entre les femmes et les hommes, en passant par la réforme de la SNCF,  la ZAD et les hôpitaux... Au terme de la première année de son quinquennat, Emmanuel Macron a répondu dimanche 15 avril aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

© Mediapart

Des frappes en Syrie aux inégalités entre les femmes et les hommes, en passant par la politique économique et la ZAD... Au terme de la première année de son quinquennat, Emmanuel Macron a répondu dimanche 15 avril aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel. Regardez ici l’entretien dans son intégralité.

Au fil de l’entretien, Emmanuel Macron a justifié l’intervention de la nuit du 13 au 14 avril en Syrie, tenté de démontrer la justesse de sa politique fiscale, s’est expliqué sur la réforme de la SNCF, a commenté la contestation étudiante contre la sélection à l'université et défendu l’évacuation de la ZAD de notre-Dame-des-Landes. Le président a annoncé des mesures prochaines sur le financement de l’hôpital et le fonctionnement des services d’urgences. Il a évoqué le problème du financement de la dépendance des personnes âgées. Emmanuel Macron a dit lutter contre la radicalisation et répondu aux questions sur la réforme de l’asile. L’entretien s’est achevé sur la question de l’égalité femmes-hommes. 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous