Edito vidéo: le travail accablé, le capital épargné

Par

Inégalitaire. Voilà le trait dominant de la réforme des retraites que le ministre du travail, Eric Woerth, a présentée mercredi 16 juin. Edito vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Inégalitaire. S'il faut résumer d'un mot la réforme des retraites que le ministre du travail, Eric Woerth, a présentée, mercredi 16 juin, c'est assurément celui-là qui vient à l'esprit. Car l'Elysée et le gouvernement avaient à leur disposition deux grands leviers essentiels pour surmonter le choc démographique qui se profile et qui menace l'équilibre des régimes de retraite par répartition: mettre à contribution et le travail et le capital. Or, c'est le trait distinctif du plan qui a été arbitré par Nicolas Sarkozy: le premier est accablé tandis que le second est très largement épargné.