Jérôme Lavrilleux mis en examen dans l'affaire Bygmalion

Le député européen élu en mai 2014 a été placé sous contrôle judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le député européen Jérôme Lavrilleux, ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, a été mis en examen lundi, pour « complicité d'escroquerie » notamment, dans l'affaire Bygmalion, a-t-on appris de source judiciaire. L'élu, dont l'immunité a été levée le 19 mai par le parlement européen, est mis en examen pour « recel d'abus de confiance », « complicité d'escroquerie », « complicité de financement illégal de campagne électorale » et « usage de faux ».