Calais: une enseignante catholique intégriste poursuit deux lycéens

En 2017, deux élèves du lycée Berthelot s’étaient indignés dans la presse locale de la candidature de la professeure Marie-Jeanne Vincent sous l’étiquette du mouvement intégriste Civitas. Ils avaient à l’époque été la cible d’une campagne de lynchage sur Internet de la part de la fachosphère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une enseignante calaisienne a entamé des poursuites pour diffamation contre deux lycéens ayant dénoncé, en 2017, son engagement au sein du mouvement catholique intégriste Civitas, rapporte samedi 16 juin le journal Nord Littoral.