«Ferme des mille veaux»: la SAS Alliance Millevaches fait appel

Par

Le bras de fer se poursuit entre les soutiens du centre d'engraissement de broutards de Saint-Martial-le-Vieux, dans la Creuse, et l'association L-PEA. Après une victoire symbolique de l'association devant la justice, la société porteuse du projet de la « ferme des mille veaux » a fait appel. Le ministère de l'environnement a décidé de garder le silence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On attendait une prise de position du ministère de l'environnement, à qui le préfet de la Creuse avait demandé d'intervenir. Mais Ségolène Royal a préféré passer son tour. C'est finalement la SAS Alliance Millevaches, porteuse du projet du centre d'engraissement de Saint-Martial-les-Vieux, surnommé la « ferme des mille veaux », qui a déposé vendredi 12 août un pourvoi en cassation.