Clearstream: que savait précisément Nicolas Sarkozy?

Par et
Clearstream, c'est l'histoire dont tout le monde parle mais quepersonne ne comprend vraiment... Pour essayer de démêler les fils decette affaire, Mediapart plonge dans les coulisses d'une machinationayant consisté à truquer des fichiers bancaires pour faire croire à lajustice, en 2004, que plusde deux cents personnalités (politiques,industriels, espions...) disposaient de comptes occultes. Parmi elles,Nicolas Sarkozy, Dominique Strauss-Kahn, Charles Pasqua mais aussi EdwyPlenel (président de Mediapart). Suite aujourd'hui de notre série Clearstream, les questions qui fâchent avec les interrogations sur le vrai rôle joué par Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 19 octobre 2006, celui qui n'était encore que ministre de l'intérieur déclarait solennellement au journal de 20 heures de TF1: «J'ai été accusé pendant dix-neuf mois par la justice de mon pays, sur la base du mensonge d'un corbeau qui s'était allié avec un juge, d'avoir un compte à l'étranger.»