Impressions du Stade

Par
Choses vues, au Stade de France, le 14 octobre 2008, où l'on avait pris trois places (coût de l'opération : 180 € !) pour complaire à deux de ses enfants, sans imaginer qu'une très instructive parabole (in)civique serait au rendez-vous...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au Stade de France, dans la tribune basse-est, bloc D5 (places à 60 €), les sifflets ont commencé, non troppo, une heure avant le match, lorsque, sur les deux écrans géants, sont apparus les «Bleus» à la descente de leur autocar. Les gradins se sont ensuite remplis et le con moto, l’accelerando et le crescendo se sont imposés dans une sorte de fournaise sonore, quand quelques joueurs français sont sortis des vestiaires pour l’échauffement ; puis lors de l’annonce des équipes avec affichage des onze tricolores et de leur placement sur les deux écrans.