Comptes de campagne: perquisition chez Jean-Luc Mélenchon

Par

Le domicile de Jean-Luc Mélenchon et le siège de La France insoumise ont été perquisitionnés, dans le cadre d’enquêtes préliminaires concernant d’une part des soupçons d’emplois fictifs d’attachés parlementaires au Parlement européen, et d’autre part les comptes de la campagne présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le domicile de Jean-Luc Mélenchon a été perquisitionné, ce mardi 16 octobre, a révélé le leader de La France insoumise (FI) lui-même dans une vidéo postée sur sa page Facebook. Cette opération de police intervient dans le cadre de deux enquêtes préliminaires portant d'une part sur des soupçons d'emplois fictifs d'attachés parlementaires au Parlement européen et d'autre part sur les comptes de campagne de la dernière présidentielle. Selon le député de Marseille, plusieurs autres responsables du mouvement, dont la secrétaire générale du groupe FI à l'Assemblée nationale et des assistants parlementaires, ont fait l'objet de perquisitions, ainsi que les sièges de La France insoumise et du Parti de gauche.