Maroc: Une journaliste condamnée pour avortement illégal graciée

Par
Le roi du Maroc Mohamed VI a gracié mercredi Hajar Raissouni, une journaliste condamnée le mois dernier à un an de prison pour "avortement illégal" et "sexe hors mariage, ainsi que son fiancé, un médecin et deux de ses collègues.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RABAT (Reuters) - Le roi du Maroc Mohamed VI a gracié mercredi Hajar Raissouni, une journaliste condamnée le mois dernier à un an de prison pour "avortement illégal" et "sexe hors mariage, ainsi que son fiancé, un médecin et deux de ses collègues.