En Essonne, les Insoumis face à l’alliance entre un proche de Valls et des maires de droite

Dimanche 18, au premier tour de la législative, l'ancien bras droit de Manuel Valls, Francis Chouat, a récolté 30 % des suffrages tandis que l'Insoumise Farida Amrani plafonne à 17,8 % des voix. Au second tour, elle fera face à une alliance allant de la droite au centre-gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dimanche 18 novembre avait lieu le premier tour de l'élection législative partielle dans la 1ère circonscription de l’Essonne faisant suite à la démission de Manuel Valls. A l’issue du vote marqué par une forte abstention (seulement 18 % des inscrits se sont rendus aux urnes) Francis Chouat, maire d’Evry, a récolté 30 % des suffrages tandis que Farida Amrani plafonne à 17,8 %. Le second tour aura lieu le 25 novembre. Ci-dessous, notre reportage durant la campagne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

Qatar : le Mondial de la honte — Parti pris
Qatar : le Mondial de trop
Que le Mondial de foot se joue au Qatar ou ailleurs, l’exaspération démocratique et sociale face à la crise climatique et à l’inégalité des richesses impose aux grandes compétitions de changer de modèle. Il faut documenter et dénoncer la confiscation du football par des instances sportives et politiques ultralibérales. En espérant que les prises de conscience changeront enfin le cours des événements sportifs. 
par Stéphane Alliès
Justice — Enquête
Blanchiment d’argent : le site Winamax se brûle au jeu
Une enquête judiciaire montre que la plateforme de paris en ligne a violé plusieurs de ses obligations légales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. L’entreprise n’a pas fait le moindre signalement à Tracfin pendant plus de sept ans.
par Yann Philippin et Jean Letellier
L’attentat à la préfecture de police de Paris — Enquête
Ces ratés que « Kill Bil » n’a pas voulu voir
Françoise Bilancini, la directrice de la DRPP, a dénoncé devant ses ministres de tutelle puis devant la représentation nationale, les failles de son service quand il était dirigé par son prédécesseur. Mais elle a omis de leur communiquer les ratés commis depuis qu’elle est à sa tête.
par Matthieu Suc
Chômage
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille