Clichy-sous-Bois: dix ans après, deux policiers à la barre

Par

 Lundi 16 mars, la première journée de procès a souligné un contraste cruel entre des familles toujours dévastées et des policiers qui ont évidemment poursuivi leur route.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rennes, de notre envoyée spéciale.-   Comment rendre justice dix ans plus tard ? Ce lundi 16 mars, dans la petite salle du tribunal correctionnel de Rennes, c’est la douloureuse question qu'incarne le visage marqué de Muhittin Altun, 27 ans. L’adolescent de 17 ans, qui le 27 octobre 2005 s’était réfugié avec ses amis Zyed Benna, 17 ans, et Bouna Traoré, 15 ans, dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour échapper à la police, semble bien loin. Ses deux amis sont morts, foudroyés par un arc électrique de plusieurs milliers de volts. Lui s’en est tiré avec de graves brûlures au bras droit, au torse et à la cuisse.