Dans les Landes, des saisonniers révèlent des abus chez le champion des carottes bio

Par Tomas Statius

Mediapart et ses partenaires de Lighthouse Reports ont recueilli des témoignages de migrants employés dans des champs à travers toute l’Europe. En France, dans les Fermes Larrère, des saisonniers ont saisi l’Inspection du travail et dénoncent les cadences, les conditions de logement ou des violences verbales. Enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme pour toute bonne exfiltration, le timing est la clef. Ce 15 mai 2020, il est 18 heures pile quand Juan retrouve Mariannick dans une petite rue attenante à la maison qu’il occupe à Labouheyre (Landes). La grande bâtisse aux poutres apparentes, dans ce petit village cerclé de champs et de pins, a des abords agréables. Des arbres cachent la façade. Derrière, une baie vitrée ouvre sur un jardin. Pourtant, la bicoque est tout sauf un nid douillet. À l’intérieur, les placards sont défoncés, la peinture défraîchie, les sanitaires maculés de boue.