A Fréjus, le Front national met en scène une poignée d’intellectuels amis

Par Pseudonyme

Malgré l’interdiction signifiée par le FN, Mediapart couvre la rentrée politique du parti d’extrême droite, organisée ce week-end à Fréjus. Et ce samedi, Marine Le Pen a déroulé le tapis rouge à quelques intellectuels proches de son parti. Jean-Paul Brighelli sur l’éducation, Jacques Sapir sur l’Europe, Xavier Raufer sur le terrorisme ont ainsi pu dire combien il était « normal » d’échanger sous les vivats des militants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fréjus, de notre envoyé(e) spécial(e).-  « Il s’est mouillé, il est dans l’eau maintenant ! » La formule est de la vice-présidente du collectif Racine, le satellite du Front national consacré à l'éducation, l'un de ces multiples clubs créés par le parti d'extrême droite pour développer des passerelles avec la société civile. Valérie Laupies, qui est aussi conseillère régionale de PACA, se satisfait ainsi de la venue aux « Estivales de Marine Le Pen » de Jean-Paul Brighelli, essayiste réactionnaire bien connu sur les questions de l'éducation nationale, et qui s'était distingué il y a une dizaine d'années avec l'essai La Fabrique du crétin.