Fréjus, de notre envoyé(e) spécial(e).-  « Il s’est mouillé, il est dans l’eau maintenant ! » La formule est de la vice-présidente du collectif Racine, le satellite du Front national consacré à l'éducation, l'un de ces multiples clubs créés par le parti d'extrême droite pour développer des passerelles avec la société civile. Valérie Laupies, qui est aussi conseillère régionale de PACA, se satisfait ainsi de la venue aux « Estivales de Marine Le Pen » de Jean-Paul Brighelli, essayiste réactionnaire bien connu sur les questions de l'éducation nationale, et qui s'était distingué il y a une dizaine d'années avec l'essai La Fabrique du crétin.