Nouvelle perquisition chez Jean-Marie Le Pen

Par

Les bureaux de Jean-Marie Le Pen à Montretout (Saint-Cloud) ont à nouveau été perquisitionnés lundi dans le cadre de l'enquête pour « blanchiment de fraude fiscale » le visant, rapporte Marianne. En avril, Mediapart avait révélé l'existence d'un compte caché en Suisse dont l'ayant droit est l'homme de confiance du fondateur du FN.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deuxième perquisition chez Jean-Marie Le Pen ce mois-ci, d'après Marianne. Sa résidence de Montretout à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), où le fondateur du FN a ses bureaux, a été perquisitionnée lundi dans le cadre d'une enquête pour « blanchiment de fraude fiscale », ouverte en juin par le parquet national financier. L'ex-président d'honneur du FN avait déjà subi une première perquisition à ses domiciles et bureaux le 4 novembre, alors qu'il était en vacances en République dominicaine. Lundi, Jean-Marie Le Pen était cette fois-ci présent.