L’ancien braqueur devenu formateur de policiers se confie

Par

Braqueur dans une vie et formateur de policiers dans une autre… Yazid Kherfi est, pour La Montagne« une sorte de saint laïc » converti à la prévention, qui va de cité en cité à la rencontre des jeunes en errance. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand on le compare à un « saint laïc », il ne s’en formalise pas, discrètement flatté : « Souvent, on m’appelle comme ça. » Yazid Kherfi a délaissé son camping-car favori pour prendre le train de Mantes-la-Jolie, où il réside, jusqu’au coffee-shop Lag de Clermont, où il est venu parler de ses mille et une vies à un auditoire d’associatifs et de jeunes réunis par le Collectif de Saint-Jacques « On est là ! ».