Castaner refuse de retirer les lanceurs de balles de défense

Par
Le ministre de l'Intérieur a annoncé vendredi, veille d'un dixième samedi de mobilisation des "Gilets jaunes", que les policiers continueraient à utiliser des "lanceurs de balles de défense" (LBD), armes intermédiaires contestées en raison des blessures qu'elles infligent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur a annoncé vendredi, veille d'un dixième samedi de mobilisation des "Gilets jaunes", que les policiers continueraient à utiliser des "lanceurs de balles de défense" (LBD), armes intermédiaires contestées en raison des blessures qu'elles infligent.