Affaire Pérol: Sud-Caisses d'épargne engage aussi un recours

Par
Après l'association Anticor, qui a décidé mardi de déposer une plainte pour «prise illégale d'intérêts» visant François Pérol, le nouveau président des Caisses d'épargne et des Banques populaires, c'est au tour du syndicat Sud-Caisses d'épargne de prendre une décision similaire. Le principe d'un recours a été décidé à l'occasion d'un Conseil syndical national qui s'est achevé mercredi 18 mars. Le syndicat portera plainte mais aussi de nombreux militants en tant que sociétaires des Caisses d'épargne. Sud va consulter ses conseils pour décider si son recours est engagé au pénal ou devant le Conseil d'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les procédures contre François Pérol, le nouveau président des Caisses d'épargne et des Banques populaires, s'accumulent. Après l'association anti-corruption Anticor, qui a décidé, mardi 17 mars, de remettre, via l'avocat Me Jérôme Karsenti, au procureur de Paris, Jean-Claude Marin, une plainte pour «prise illégale d'intérêts» visant M. Pérol, c'est au tour du syndicat Sud-Caisses d'épargne de prendre une décision similaire.