Coronavirus: la chloroquine entre finalement dans l’essai clinique national

Par Rouguyata Sall

La chloroquine, médicament utilisé dans le traitement du paludisme, dont les essais sont jugés « prometteurs » dans la lutte contre le coronavirus, sera incluse, aux côtés d’autres molécules, « dans l’essai français et européen qui démarre le 20 mars sous l’égide de l’OMS », a annoncé le président du Conseil scientifique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La chloroquine n’avait dans un premier temps pas été retenue. Car, justifiaient les autorités sanitaires, les patients qui vont participer à l’essai clinique sont dans un état sévère, en réanimation. Il pourrait y avoir des interactions médicamenteuses avec les traitements de réanimation, sans oublier ses effets secondaires. De plus, la chloroquine n’est pas dans la liste des traitements prioritaires recommandés par l’OMS.