A droite, des maires Macron-compatibles «paumés» avant 2022

Déçus par la tournure d’un quinquennat dans lequel ils ont cru, cinq maires influents de droite regardent d’un œil circonspect la tectonique politique à un an de l’élection présidentielle. Réticents à rallier Emmanuel Macron, ils constatent aussi l’impuissance de leur camp à faire émerger un challenger.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Après trois quarts d’heure passés à décrire l’impasse dans laquelle se trouve la droite traditionnelle, on se permet d’interrompre Jean-François Copé. Si la pente est si raide, que reste-t-il à faire ? Le maire de Meaux (Seine-et-Marne) ne réfléchit pas longtemps : « Eh bah, on est coincés ! » Comme l’ancien président du parti, de nombreux élus de droite observent avec perplexité l’élection présidentielle qui se profile.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal