En Europe, Lutte ouvrière veut combattre la «classe dominante» avant tout

Par

Dans le cadre de nos entretiens avant les élections européennes du 26 mai, nous recevons Nathalie Arthaud, tête de liste pour Lutte Ouvrière. La « sortie des traités » n’est pas son affaire : selon elle, le vrai combat est celui qui opposera les travailleurs aux maîtres du capital. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu’au jour du scrutin des européennes, le dimanche 26 mai, nous recevrons dans notre live des représentant·e·s des listes concourant pour le suffrage des électeurs français, et issues de tout le spectre politique hormis l’extrême droite. Cette fois, c’est Nathalie Arthaud que nous recevons, pour la liste présentée par Lutte Ouvrière (LO).