Valentine, footballeuse, queer: «Le foot est un moyen de revendication politique»

À l’occasion de la Coupe du monde féminine de football 2019, qui a débuté en France le 7 juin, L'Obs a demandé à six joueuses, pro, semi-pro ou amatrices, de raconter leur passion pour ce sport et les obstacles qu’elles ont dû surmonter pour le pratiquer. Étudiante lyonnaise, Valentine, queer, a dû batailler contre les préjugés. Elle évolue aujourd’hui au sein d’une association féministe, Les Débuteuses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’occasion de la Coupe du monde féminine de football 2019, qui a débuté en France le 7 juin, L'Obs a demandé à six joueuses, pro, semi-pro ou amatrices, de raconter leur passion pour ce sport et les obstacles qu’elles ont dû surmonter pour le pratiquer. Étudiante lyonnaise, Valentine, queer, a dû batailler contre les préjugés. Elle évolue aujourd’hui au sein d’une association féministe, Les Débuteuses.