Un adolescent éborgné par un tir policier, le parquet de Lyon ouvre une enquête

Par

Le 15 juillet dernier, à Lyon, Joachim D., 17 ans, a été mutilé par un tir policier. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire et saisi l’IGPN, la police des polices. Deux autres plaintes ont été déposées pour des faits de violences policières commis le même soir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 15 juillet, à l’issue de la retransmission de la Coupe de monde de football, organisée place Bellecour à Lyon, Joachim D., 17 ans, reçoit dans l’œil gauche un tir de lanceur de balle de défense (LBD). Victime d’un multitraumatisme facial avec fractures de l’orbite et de la mandibule, accompagnées de l’éclatement du globe oculaire, il a perdu l’usage de son œil.