Au Sénat, pas touche à Dassault

Par

Le 3 juillet, les membres du bureau du Sénat refusaient de lever l'immunité de Serge Dassault. Nos dernières révélations sont-elles de nature à les faire évoluer ? Les réponses sont rares et gênées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La chambre haute fait profil bas. Les membres du bureau du Sénat s’étaient prononcés le 3 juillet contre la levée de l’immunité parlementaire de Serge Dassault que des juges d’instruction d’Évry souhaitaient placer en garde à vue dans le cadre de leur enquête sur une tentative d’homicide à Corbeil-Essonnes. Nous avons voulu savoir si nos révélationsdu début de semaine sur le système Dassault étaient de nature à faire changer d’avis les 26 membres représentant les différents partis dans cette instance. Contactés, ceux-ci se terrent dans le silence dans leur immense majorité. Et les rares qui répondent se montrent d’une prudence de Sioux.