Macron et ses donateurs : et voilà le débat sur la transparence !

Le socialiste Benoît Hamon appelle Emmanuel Macron à publier la liste de ses donateurs. Ce que la loi française ne prévoit pas. Interrogés par Mediapart, deux trésoriers (PS et Modem) jugent opportun de la changer.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’attaque est frontale. « Quand on se dit hors système, il y a des tests assez faciles à faire : acceptes-tu de rendre publics les donateurs de ta campagne ? », a lancé Benoît Hamon à l’adresse d’Emmanuel Macron, jeudi 17 novembre, s’inquiétant que des « banquiers » et des « gens très riches » financent anonymement l’ancien associé de chez Rothschild, qui affirme avoir déjà récolté 3 millions d’euros. Le représentant de l’aile gauche du PS, candidat à la primaire de janvier, s’y pliera lui-même : « Moi je [rendrai publics] les donateurs qui sont importants, de façon qu’on y voit clair, qu'il n'y ait pas de conflits d'intérêts. Et je m'engage à ce qu'il n'y ait pas de contrepartie politique au fait qu'ils me soutiennent. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal