Un recours contre l’Etat pour inaction climatique

Par et

L’association Notre affaire à tous et trois ONG lancent un recours contre l’État, qui ne tient pas son engagement à respecter de nombreuses obligations relatives à la lutte contre le changement climatique. 1 000 000 de personnes ont déjà signé leur pétition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’État français sera-t-il un jour condamné par la justice pour inaction en faveur du climat ? C’est la porte qu’ouvrent quatre associations en démarrant, mardi 18 décembre, une procédure devant le Conseil d’État pour carence fautive d’actions contre le dérèglement climatique. Initié par l’association de juristes écologistes Notre affaire à tous, le projet de recours contre l’État français a été repris et endossé par trois grandes ONG nationales : la Fondation pour la nature et pour l’homme (FNH), Greenpeace et Oxfam. Reconnues d’utilité publique, elles renforcent la crédibilité juridique de la procédure. Et, symboliquement, apportent leurs poids politique dans la balance.