Sarkozy 2012: sur la piste de nouvelles dépenses cachées

Par

L'affaire Bygmalion change de dimension. D'après nos informations, les juges soupçonnent que d'autres dépenses de campagne, sans rapport avec Bygmalion, ont été dissimulées par l'équipe de Nicolas Sarkozy en 2012 et masquées dans les comptes de l'UMP. Mardi 19 janvier, plusieurs acteurs clefs étaient convoqués pour une nouvelle confrontation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien n’échappe au principe d’Archimède. Tôt ou tard, comme pour les vieux cadavres, les factures les plus enfouies remontent à la surface. Ainsi, dans l’affaire Bygmalion, les juges ont récemment repêché de nouvelles dépenses de campagne non déclarées dans le compte de Nicolas Sarkozy en 2012, qui pourraient elles aussi avoir été dissimulées. Elles viendraient s’ajouter aux prestations de Bygmalion déjà minorées à hauteur de 18 millions d’euros, ainsi qu’à la facture cachée d’Agence publics pour le meeting de Villepinte (dévoilée par Mediapart en novembre dernier). L'affaire Bygmalion, qu'il faut sans doute rebaptiser, change de dimension.