Les quotas de nationalité persistent dans le sport amateur

Par

Malgré une décision du Défenseur des droits dénonçant des quotas discriminatoires dans le monde amateur, plusieurs fédérations maintiennent des règlements empêchant aux joueurs étrangers de pratiquer librement un sport. L’association Agir pour l’égalité fustige des procédés « illégaux ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 28 ans, Gnaroum N. a dû renoncer à sa carrière de joueuse de basket-ball. Non que la jeune femme affronte des blessures à répétition ou qu’elle ait déjà été gagnée par la lassitude des parquets, mais uniquement à cause de sa nationalité.