À 28 ans, Gnaroum N. a dû renoncer à sa carrière de joueuse de basket-ball. Non que la jeune femme affronte des blessures à répétition ou qu’elle ait déjà été gagnée par la lassitude des parquets, mais uniquement à cause de sa nationalité.