A La Défense, plus de 2 000 militants dénoncent la «République des pollueurs»

Par

Greenpeace, les Amis de la Terre et ANV-COP21 ont organisé vendredi l’occupation des bâtiments de Total, EDF, la Société générale et le ministère de la transition écologique du centre d’affaires parisien. L’opération s’inscrit dans le cadre d’une semaine de mobilisation mondiale pour le climat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis lundi, les images des actions du mouvement Extinction Rebellion en Grande-Bretagne tournent et retournent dans les milieux militants français : des occupations de ponts, d’un aéroport, etc. En France, il a fallu attendre vendredi pour avoir une action similaire par son ampleur et son mode d’action, alors que cette semaine a été déclarée semaine de mobilisation mondiale pour le climat.