Les internes se mobilisent contre le harcèlement sexuel dans un hôpital toulousain

Par

Un collectif d’internes et d’externes de l’hôpital Purpan de Toulouse dénoncent un climat de harcèlement sexuel au sein du monde médical. Ils s’organisent sous la forme du collectif « Jeudi Onze » et interpellent la direction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ont d'abord voulu remettre en question une fresque qui orne la salle des internes de l’hôpital Purpan, à Toulouse, jugée sexiste, en l’ornant d'une banderole portant ces mots : « Ceci est du harcèlement sexuel, qu'en pensez vous ? » La directrice de l'hôpital leur a demandé de cesser leurs action. Le collectif d’internes et d’externes «Jeudi Onze » passe donc à la vitesse supérieure et dénonce, selon La Dépêche, une situation de harcèlement sexuel chronique au sein de l'hôpital toulousain. La suite ici.