Agression homophobe: des étudiants d’un institut catholique reconnus

En Vendée, le directeur de l’Institut catholique d’études supérieures confirme que « des étudiants de l’établissement ont été reconnus » sur les images diffusées d’un stand luttant contre l'homophobie saccagé par un groupe d’hommes le 18 mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lors de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie à La Roche-sur-Yon, samedi 18 mai, des militants du centre LGBT Vendée ont été agressés par un groupe d’une vingtaine d’hommes portant des vêtements « Manif pour tous ». Selon les vidéos, les hommes ont crié « Homofolie, ça suffit », renversé une partie du stand et bousculé des militants. Le parquet de La Roche-sur-Yon a annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête.