Masques: le recours de soignants qui contredit Macron

Par


Alors qu’Emmanuel Macron défendait lundi sa doctrine de distribution des masques, la CGT du CHU de Lille a déposé un référé devant le Conseil d’État pour réclamer que davantage de modèles FFP2 soient distribués aux soignants par l’État, et que les stocks des entreprises soient réquisitionnés si besoin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Rien que d’en parler, je suis en colère. » Isabelle Bosseman est la secrétaire générale de la CGT du CHU de Lille. Son syndicat a saisi lundi le Conseil d’État en urgence, via la procédure de référé liberté. La CGT demande à la plus haute juridiction administrative française de forcer le gouvernement à distribuer davantage de masques FFP2 aux soignants hospitaliers pour les protéger du coronavirus, et à réquisitionner si besoin les stocks détenus par les entreprises.