L’affrontement entre Manuel Valls, ministre de l’intérieur, et Christiane Taubira, ministre de la justice, ne se fait pas que par médias interposés à propos de la décision du parquet de Chartres de ne pas incarcérer immédiatement trois condamnés en raison d'une prison surpeuplée. Il se fait aussi par lettre à François Hollande. Le 25 juillet 2013, Manuel Valls a envoyé une note au président de la République critiquant vivement la réforme de la procédure pénale du ministère de la justice (lire ici).