Royal, Aubry, Hamon: de quoi parlent-ils?

Par

Dans une campagne, il y a les petites phrases assassines, et puis il y a les discours construits. Mediapart s'est attaché aux seconds et a voulu illustrer graphiquement le champ lexical des trois candidats du PS au poste de premier secrétaire. Jean Véronis, professeur de linguistique et d'informatique à l'université d'Aix-en-Provence et blogueur émérite, a accepté d'éclaircir les nuages de mots utilisés par les candidats. Lire aussi:

Ultime explication avant vote: le point de vue des trois camps. Nos entretiens avec Jean-Pierre Mignard (motion Royal), François Lamy (motion Aubry) et Bruno Julliard (motion Hamon).

Le MoDem fixe rendez-vous au PS, mais pas avant 2012 Surtout pas de «programme commun», disent les responsables du MoDem mais un grand «rassemblement» pour battre Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean Véronis analyse les technologies du langage. Pour ce faire, il a monté un laboratoire, à Aix-en-Provence. Et il tient un blog. Pour décrypter et ensuite analyser les mots choisis dans les discours publics, il utilise le logiciel Wordle, dont tout un chacun peut disposer gratuitement, et qu'il a perfectionné. Il est notamment l'auteur, avec Louis-Jean Calvet de Les Mots de Sarkozy, publié au Seuil. Pour Mediapart, il a accepté de décrypter les discours et les motions des candidats au poste de premier secrétaire du PS. Dans les graphiques ci-dessous, la taille des mots reflète tout simplement la fréquence de leur utilisation; les couleurs n'ont qu'une vertu esthétique.