SCOP d'Hélio-Corbeil: refuser d'être au bout du rouleau

Par

L’entreprise Hélio-Corbeil a été reprise en SCOP en février 2012. Spécialisée dans l’héliogravure, un marché économiquement sinistré, ses salariés ont préféré reprendre en main leur avenir plutôt que de subir les aléas des rachats et restructurations. Une réussite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Prendre en main son avenir: c'était l'objectif des salariés de l'entreprise Hélio-Corbeil, qui ont transformé leur société en SCOP en février 2012. Bruno Arasa, ancien syndicaliste CGT aujourd’hui président de la SCOP, résume en une phrase la situation : « C’était ça ou la chôme »... Si l'aventure peut être qualifiée aujourd'hui de réussite, les 90 salariés de la nouvelle structures ne sont toujours pas à l'abri de difficultés. Un reportage publié par la revue Regards à retrouver intégralement ici.