Alexandre Benalla entretient le flou devant le Sénat

Par

Alexandre Benalla a changé de stratégie face au Sénat. Désormais, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron fait profil bas. Il admet une « erreur » dans l’utilisation de ses passeports diplomatiques, reste flou sur ses relations avec l’Élysée et continue à nier son implication dans le contrat russe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il avait su mystifier les sénateurs en septembre, mais c'est une tout autre partition qu'a jouée Alexandre Benalla lors de sa deuxième audition devant la commission des lois du Sénat, ce lundi 21 janvier.