Première victoire judiciaire pour le droit au logement

Par
Namizata Fofana, mère de deux enfants, travaille (1.074 euros par mois) mais n'a jamais pu accéder à une HLM. La commission en charge du droit au logement opposable avait rejeté en mars sa demande, estimant que sa situation n'était pas "urgente". Mardi 20 mai, le tribunal administratif de Paris a donné tort à la commission. La décision pourrait faire jurisprudence et entraîner une cascade de recours.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Namizata Fofana a obtenu gain de cause. Et à travers elle, c'est le droit au logement opposable (DALO) qui remporte sa première bataille judiciaire. Ainsi en a décidé mardi 20 mai le juge des référés du tribunal administratif de Paris.