Aide aux migrants: le militant Pierre Mumber relaxé en appel

La cour d’appel de Grenoble relaxe jeudi le maraudeur, qui avait été condamné à trois mois de prison avec sursis en première instance pour aide à l’entrée irrégulière d’un étranger en France.

Michel Henry

21 novembre 2019 à 19h00

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pierre Mumber, qui avait porté assistance à des migrants à l’hiver 2018 lors d’une maraude au col de Montgenèvre (Hautes-Alpes) près de la frontière italienne, a été relaxé jeudi par la cour d’appel de Grenoble.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal