La stratégie climat du gouvernement renvoie l’action à plus tard

Par

La Stratégie nationale bas carbone et la Programmation pluriannuelle de l’énergie ont été rendues publiques le 20 janvier. Le gouvernement garde son objectif de « neutralité carbone » pour 2050. Il revoit en revanche à la hausse sa possibilité d’émettre des gaz à effet de serre pour la période 2019-2023. Douchant les espoirs d’une action rapide en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Un véritable populisme vert est en train de se développer. Il est porté par des responsables politiques prêts à faire croire n’importe quoi en suggérant que tout est faisable en un claquement de doigts. […] Face à eux, tout discours rationnel sur l’écologie est interprété comme un renoncement. […] Or, faire passer le réalisme pour un manque d’ambition est extrêmement dangereux à moyen terme. » Ainsi parle Brune Poirson, secrétaire d’État à la transition écologique, dans Le Figaro en date du 20 janvier.