Un pass sanitaire, mais sur quels critères?

Par Lise Barnéoud

Le gouvernement planche sur l’instauration d’un pass sanitaire ou passeport vert, censé permettre aux personnes vaccinées ou immunisées de reprendre une vie normale. Mais sur quels critères biologiques pourrait-on affirmer qu’une personne est immunisée ? Le casse-tête ne fait que commencer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le monde se divise désormais en deux catégories : ceux qui sont immunisés et ceux qui ne le sont pas. En parodiant la célèbre réplique du film Le Bon, la brute et le truand, on peut dire que les premiers sont censés résister au virus, voire ne plus le transmettre, les seconds peuvent encore engorger nos hôpitaux et répandre le mal autour d’eux.