Municipales: un second tour le 28 juin pour relancer l’économie

Par

Selon l’évolution de la situation sanitaire, une « clause de revoyure » interviendra quinze jours avant le scrutin. Cette solution, avant tout motivée par le redémarrage des investissements publics, est cependant loin de faire consensus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas de consensus politique ni de solution idéale. Le gouvernement va donc devoir assumer tout seul sa décision d’organiser le second tour des municipales, le 28 juin. Vendredi 22 mai, Édouard Philippe a annoncé qu’il présenterait mercredi prochain, en conseil des ministres, un décret appelant les électeurs à se rendre aux urnes dans les quelque 5 000 communes qui n’ont pas élu de maire au premier tour, le 15 mars dernier.