Gilles Bourdouleix (UDI): “Comme quoi Hitler n'en a peut-être pas tué assez”

Par

Quand le député-maire de Cholet (Maine-et-Loire) s'énerve contre un camp de gens du voyage, il évoque le travail inachevé de Hitler et l'inceste...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'installation d'un camp de gens du voyage à Cholet, dans le Maine-et-Loire, suscite de plus en plus de dérapages. D'après le journal local Le Courrier de l'Ouest, repris par Le Lab, le député-maire de la ville, excédé des accusations de racisme dont il faisait l'objet a évoqué à son tour Hitler. Gilles Bourdouleix, parlant des gens du voyage, a ainsi été enregistré par un journaliste : « Comme quoi, Hitler n'en a peut-être pas tué assez. »