Le vice-président afghan sort indemne d'un attentat à Kaboul

Par
Le vice-président afghan Abdoul Rachid Dostum est sorti indemne d'un attentat à la bombe à l'aéroport de Kaboul dimanche alors qu'il effectuait son retour en Afghanistan après un an d'exil en Turquie suite à des accusations de séquestration et de viol d'un adversaire politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KABOUL (Reuters) - Le vice-président afghan Abdoul Rachid Dostum est sorti indemne d'un attentat à la bombe à l'aéroport de Kaboul dimanche alors qu'il effectuait son retour en Afghanistan après un an d'exil en Turquie suite à des accusations de séquestration et de viol d'un adversaire politique.