Paralysée par l'affaire Benalla, l'Assemblée suspend ses travaux

Par
Le gouvernement a décidé dimanche de suspendre l'examen du projet de révision constitutionnelle sous la pression des élus de l'opposition qui bloquent les travaux depuis quatre jours pour réclamer la "transparence" sur l'affaire Benalla, ce proche d'Emmanuel Macron au coeur d'une tempête politico-judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a décidé dimanche de suspendre l'examen du projet de révision constitutionnelle sous la pression des élus de l'opposition qui bloquent les travaux depuis quatre jours pour réclamer la "transparence" sur l'affaire Benalla, ce proche d'Emmanuel Macron au coeur d'une tempête politico-judiciaire.