Le Média: Sophia Chikirou sommée de payer la facture

Par

Selon Libération, l’ex-directrice de campagne de Mélenchon, qui vient de quitter avec fracas l’entreprise de presse, a été « mise en demeure » par les deux autres cofondateurs de la webtélé. Ils l'accusent d’abus de biens sociaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« La meilleure saga de l’été ne se déroule pas sur les écrans de TF1, mais dans les couloirs du Média, écrit Libération. […] Alors que la reprise de la diffusion est prévue le 17 septembre et que la rédaction a fait sa rentrée lundi dans ses locaux de Montreuil (Seine-Saint-Denis), la tension n’est pas retombée entre les trois cofondateurs  : d’un côté, Sophia Chikirou, l’ex-directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, qui a quitté la structure à grand fracas avec plusieurs proches ; de l’autre, le psychanalyste Gérard Miller (qui n’a pas souhaité répondre) et le producteur Henri Poulain, qui tentent tant bien que mal de sauver la baraque. La crise a atteint un point ­culminant depuis que ces deux derniers ont (selon les informations de Libération) adressé le 14 août, au nom du ­Média, une “mise en demeure » à leur ancienne associée. […] Surtout, la missive est assortie d’une menace qui révèle l’état de la relation entre les cofondateurs : si Chikirou, redevenue une dirigeante active de La France insoumise en vue des élections européennes de 2019, ne donne pas suite à ces ­requêtes d’ici le 31 août, Miller et Poulain envisagent de déposer une plainte contre elle pour “abus de biens sociaux”. »