Affaire Laporte: un conseiller ministériel au cœur de la mêlée

Par

Conseiller spécial de la ministre des sports Laura Flessel, l’universitaire Pierre Dantin a été introduit dans le monde du rugby grâce à Claude Atcher, le sulfureux trésorier de campagne et bras droit de Bernard Laporte au sein de la FFR. En pleine enquête de l’Inspection générale de la jeunesse et des sports, il assure s’être mis en retrait pour éviter tout soupçon de collusion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Début de quinquennat agité au ministère des sports. Dans l’ombre de la victoire – sans concurrent – de Paris pour l’organisation des JO en 2024, les dossiers épineux s’accumulent sur le bureau de Laura Flessel. Le plus périlleux d’entre eux concerne la Fédération française de rugby, secouée par les différentes révélations (lire la synthèse des enquêtes du JDD ici et notre article ) qui ont conduit à l'ouverture d'une enquête de l'Inspection générale de la jeunesse et des sports (IGJS) à la fin du mois d'août.

Or, ainsi que Mediapart l’a découvert, le propre conseiller spécial de la ministre, l’universitaire marseillais Pierre Dantin, justement chargé du sport de haut niveau, a travaillé avec Claude Atcher, le très contesté bras droit du président de la FFR Bernard Laporte, qui l'a introduit dans le petit monde de l’ovalie et lui a permis de décrocher au moins un contrat.